26 juillet 2018

Cénacle littéraire chez Michèle, sujet imposé : Du style !

"Mon garçon, commençait le membre de l’Institut, dites-vous bien que La Chartreuse, c’est d’abord de la musique ; du Métastase et du Verdi ; c’est de la musique comme la peinture du Corrège est une symphonie. Stendhal lui-même, répondant à Balzac, qui avait si bien loué La Chartreuse, disait : "Les ombres du Corrège vous jettent dans une douce rêverie ; c’est presque de la musique. "Quand Stendhal énumère les grands noms des palais parmesans ou les cimes des Alpes rhétiques - reprend Balzac -, il ne fait rien d’autre que de se jouer... [Lire la suite]

12 avril 2011

Et en avant, la musique !

"D'évidence, la seule introduction possible de langage dans la musique est celle des conjonctions. Cette fois "ça colle".Qu'est-ce à dire, sinon que la musique s'articule, en effet, comme un discours, mais si spécifique, si irréductible au langage des mots qu'on ne peut la commenter que par blocs de citations ? Alors en effet peut-on opposer ceci à cela, conjoindre tel ou tel "propos", amener à telle ou telle "idée" ? Ce mot est employé souvent par certains musiciens, et à bon escient. Je me souviens d'avoir entendu Nadia... [Lire la suite]