18 avril 2021

Journal signifie d’abord œuvre écrite au jour le jour

  Si le journal est souvent caché, secret et semble trouver dans une certaine occultation à autrui un gage de sérieux, d’authenticité, nous ne connaissons, par définition, que ceux dont la divulgation a éventé le mystère - et souvent de l’aveu même de leur auteur. Le nombre des journaux intimes publiés est considérable.Lire encore...       Édito"L’échec nous renvoie aux affres de l’identification personnelle"*Après un peu plus de patience, de discernement, d’abnégation peut-être, Stéphane eut pu s’éviter... [Lire la suite]

19 novembre 2012

"Besançon, vieille ville espagnole" : Foutaise, Mr V. Hugo!

LES SOURCES DE LA FORTUNE BOURGEOISE :Ainsi, la noblesse féodale déclinait. Tandis que, sans vouloir toujours se l'avouer, elle sentait lui échappa charges, faveurs et richesses. Un peuple d'hommes nouveaux, acharnés au labeur, âpres et subtils au gain, s'élevait peu à peu et, par l'argent, se hissait au pouvoir, De cette ascension, suivons les étapes. A l'homme qui n'avait rien, que la convoitise ardente de la richesse, deux moyens de fortune s'offraient, les plus rapides : le commerce et l'usure. A eux recourait la masse des... [Lire la suite]
03 juin 2012

Si nous sommes tombés parterre, c'est la faute à Hugo !

  La légende de Victor Hugo. P. Lafargue"Le premier juin 1885 Paris célébrait les plus magnifiques funérailles du siècle : il enterrait Victor Hugo il poeta sovrano. Pendant dix jours, la presse tout entière prépara l'opinion publique de France et d'Europe. Paris, un instant ému, par la promenade du drapeau rouge et les charges policières du Père Lachaise, qui revivifiaient les souvenirs de la Semaine sanglante, se remit à ne s'occuper que de celui qui fut "le plus illustre représentant de la conscience humaine". Les journaux... [Lire la suite]